Association des Réserves Naturelles des Aiguilles Rouges

Servoz

Sortie nature du 20 octobre 2008

Pour les 6 personnes présentes, vue imprenable et didactique sur la chaîne des Fiz depuis la gare de Servoz, avec les explications richement documentées de CB. Pitre.

Une coupe spectaculaire des dépôts marins alpins et le contact avec le massif cristallin de Pormenaz.

Au passage, on s’interroge sur l’origine de quelques toponymes locaux: les Fiz, Pormenaz, les Trappettes, les Feutery.

La matinée se poursuit le long du chemin entre le pont du Souay et la Tête de la Fontaine, avec une belle variété d’arbres et d’arbustes: troène commun, cornouiller sanguin, aubépines, chêne pédonculé…

Par Jacky Ravanel

Petit Cervin

Sortie nature du 13 octobre 2008

Au col des Montets, autrefois appelé Pierre à Chatelet

6 personnes présentes - temps agréable

Peu de fleurs en cette saison mais l’intérêt n’en est pas moindre pour autant; d’abord les calcaires de Montroc (présence de Laser Siler), puis les terrains morainiques acides en direction du col des Montets; quelques éléments de toponymie comme le Chenavier, le Chaleyre, le Petit Cervin, les Jorattets…

Par jacky Ravanel

Sortie géologique à Balme

Du 18 août 2008

Temps merveilleux ce 18 août. Avec 13 personnes, d’abord à Balme, pour une histoire de la formation des Alpes selon la conception moderne, nous avons remonté le temps sur 250 ans pour suivre les pas de Horace Benedict de Saussure au-dessus de Vallorcine.

Plus connu à Chamonix pour sa 3ème ascension du Mont-Blanc, de Saussure, véritable géologue du “Siècle des Lumières”, a mis en évidence l’histoire de la terre encore dans les limbes, grâce à ses analyses structurales, certes un peu naïves, dans les paysages des Alpes.

Ne serait-ce que pour cela il a bien mérité la phrase de reconnaissance inscrite sur sa statue face au casino: “Chamonix reconnaissant”

Par Charles Bernard Pitre - Ingénieur Géologue

Sortie à Finhault

Du 13 août 2008

Finhaut représente un cas d’école en matière d’occupation de l’espace par un village sur un adret.

La pente induit un habitat linéaire et en sensible déclivité: plus de 100 mètres d’altitude séparent le bas et le haut du village.

Finhaut a été depuis longtemps un centre de villégiature grâce à son bon air.

Ce dernier est à l’origine d’une parfaite qualité de vie par rapport à la cluse du Rhône, d’où la présence de nombreux habitants qui travaillent “en bas” et se livrent à des migrations quotidiennes depuis leur beau village.

Finhaut est doté d’un riche patrimoine, entre autres avec son église, entièrement restaurée en 2004-2005.

Par Henri Rougier

Balme

Sortie du 18 août 2008

Temps merveilleux ce 18 août.

Avec 13 personnes, d’abord à Balme, pour une histoire de la formation des Alpes selon la conception moderne, nous avons remonté le temps sur 250 ans pour suivre les pas de Horace Benedict de Saussure au-dessus de Vallorcine.

Plus connu à Chamonix pour sa 3ème ascension du Mont-Blanc, de Saussure, véritable géologue du “Siècle des Lumières”, a mis en évidence l’histoire de la terre encore dans les limbes, grâce à ses analyses structurales, certes un peu naïves, dans les paysages des Alpes.

Ne serait-ce que pour cela il a bien mérité la phrase de reconnaissance inscrite sur sa statue face au casino: “Chamonix reconnaissant”

Par Charles Bernard Pitre - Ingénieur Géologue

Des lieux et des hommes

Sortie du 10 août 2008

La “promenade en toponymie” (13 personnes) nous amène de Montroc au col des Montets puis le Buet par l’ancienne route des Diligences, et la Poya.

Les Rafforts, les Frasserands, les Pises, le Rûte Tsâble, le Chanté des Chaumes…, autant de toponymes qui nous interrogent et restituent la perception par l’homme des reliefs et de ses préoccupations, au gré de diverses époques.

Une petite visite est rendue, bien sûr, aux blocs à cupules qui prouvent probablement l’ancienneté de l’occupation humaine sur ces sites.

Par Jacky Ravanel

Bellevue

Sortie botanique du 25 juillet 2008

Deux accompagnants et 16 personnes dont bon nombre de fidèles.

De Bellevue, l’itinéraire traverse les zones calcaires sous le Mont-Lachat vers le Plan de l’Are, coincé entre les pentes ouest des Rognes et la moraine droite du glacier de Bionnassay où est notée une station de dryade octopétale.

Au front du glacier entre les blocs: euphraise de Salzbourg, une touffe d’achillée musquée, un tapis agréable d’épilobe des moraines (Epilobium Fleischeri), et bien d’autres encore…

Par jacky Ravanel

Aiguillette d'argentière

Sortie du 24 juin 2008

Sortie sympathique et sportive vers l’Aiguillette d’Argentière et le chemin du Banc avec 15 personnes motivées.

Le beau temps est de la partie; après une longue période pluvieuse, le soleil est revenu et la nature est pleine de vie: belle floraison de printemps et de début d’été.

Etagnes et jeunes bouquetins friands de feuilles de sorbier des oiseleurs nous font l’honneur d’une visite; chamois et marmottes sont aperçus, et chacun s’efforce de jouer au chef d’orchestre pour reconnaître chaque chant d’oiseau: pinson, fauvettes, merle de roche, troglodyte… L’itinéraire est également l’occasion de se familiariser avec quelques blocs de roches au bord du chemin, datant du Carbonifère, dans les éboulis ou plaqués contre le socle cristallin des Aiguilles Rouges.

Par Jacky Ravanel