Association des Réserves Naturelles des Aiguilles Rouges

Glacier des Pélerins

Sortie du 10 août 2009

Le glacier des Pélerins est accessible par le téléphérique de l’Aiguille du Midi.

Du Plan de l’Aiguille 20 minutes de marche nous mènent directement sur la moraine latérale droite du glacier.

Ce glacier est atypique. Il ne réagit pas comme ses congénères tels le glacier des Bossons et la Mer de glace.

Celui-ci est lent dans sa dynamique. De plus c’est un glacier noir, c’est à dire qu’il est recouvert de débris morainiques qui le protègent des rayons du soleil et de la chaleur.

Nous avons pu observer la faune et la flore qui composent son environnement: rhododendron ferrugineux, marmottes, chocard à bec jaune…, le site géologique composé du granite du Mont-Blanc, d’orthogneiss et de gneiss.

Sous une pluie glaciale, cette visite s’est achevée sur la moraine où la splendeur du glacier s’offrait à nous.

Il est d’aspect moutonné, ce qui correspond à la topographie du substratum. Ce glacier méconnu voire “oublié” mérite toute notre attention, à la suite de cette sortie organisée par la Réserve des Aiguilles Rouges.

Par Stéphanie Goldblatt - étudiante en Géographie - Université Lyon III

Vallée de Bérard

Sortie du 30 août 2009

Collaboration sympathique entre Vallis Triensis et l’association des RN.

Des Aiguilles Rouges; une quinzaine de participants français et valaisans sous la conduite de J. Ravanel et S. Benedetti.

Chacun apporte ses compétences: la géologie, les traces des glaciers, les cupules de la Poya, la flore locale, les lichens…, de nombreux sujets sont abordés tant les compétences sont diversifiées au sein du groupe.

Par Jacky Ravanel

Au dessus de Vallorcine

Sortie du 24 août2009

Sortie géologie au-dessus de Vallorcine et des Posettes.

La mémoire de H.B. de Saussure a été honorée.

Ne fut-il pas le “précurseur lointain” de la théorie de la tectonique des plaques?

Face aux failles de la Remuaz, grâce à nos amis de l’Institut de Physique du Globe, les dernières nouvelles concernant les séismes récents ont été développées.

Par CH.B. Pitre Géologue

Stagiare et futur stagiaire

Sortie du 4 juillet 2009

Charles, 5 ans, petit-fils de Charles-Bernard, géologue, s’initie à la lecture du paysage à Emosson: explications géologiques, la Nappe de Morcles…, en compagnie des stagiaires de l’association.

Par Jacky Ravanel

Mont Lachat

Sortie du 4 juillet 2009

Sortie organisée en collaboration avec l’Office du Tourisme des Houches (Rencontres Nature), 20 personnes fortement motivées, sous la conduite de D. Jordan, parcourent carnets de notes et crayon à la main les deux versants du Mont Lachat, depuis le téléphérique de Bellevue.

Dans la partie haute, plantes alpines: raisin d’ours des Alpes pourvu de quelques baies, saules nains, achillée musquée…

A noter au retour, en lisière de forêt, la couleur bleue des fleurs de la raiponce en épi (phyteuma spicatum), généralement blanchâtres dans la vallée de Chamonix.

Dans le même cadre de collaboration, Anne Laure, étudiante en biologie, propose le 27 juillet en matinée, un atelier découverte de l’eau à la salle OLCA, accessible à tous.

Par Jacky Ravanel

Vallis Triensis

Sortie du 11 juillet 2009

Le 11-07-09, Vallis Triensis, association voisine des Amis des Aiguilles Rouges organise une sortie géologie sur les lieux historiques des observations de HB. de Saussure, les Saix Blancs et le col des Posettes (9 personnes).

Conduite éclairée de CB. Pitre, B. Poty et JP. Lenoble des Aiguilles Rouges, auscultation à la loupe des schistes du Permien, des arkoses, des calcaires datés du Bajocien…, mais également vaste panorama et interprétation géologique de l’évolution de la vallée de Chamonix depuis le Cambrien.

Par Jacky Ravanel

Sortie lichens

Sortie du 8 juillet 2009

Une sortie lichens, dirigée par Serge Déruelle, a rassemblé 12 passionnés le mercredi 8 juillet 2009 entre la gare des Tines et les rochers d’escalade des Sources de l’Arveyron.

Est-il besoin de rappeler qu’un lichen résulte de l’association entre un champignon supérieur et un organisme photosynthétique (algue ou cyanobactérie) qui vivent en symbiose?

La richesse de la végétation lichénique (une soixantaine d’espèces récoltées) a permis d’observer les principaux types biologiques (lichens fruticuleux, foliacés, crustacés, squamuleux, composites…). La diversité des biotopes est à l’origine de la variété des espèces corticoles, saxicoles, terricoles et lignicoles.

Enfin, les pluies nocturnes avaient revigoré un certain nombre d’espèces, notamment les Peltigera qui tapissent abondamment les talus et les rochers moussus.

Par Serge Déruelle

Musée des Cristaux

Sortie du 6 juillet 2009

6 personnes dont quelques enfants très attentifs, visitent le Musée des Cristaux de Chamonix, et par la même occasion l’exposition sur les Glaciers, sous la conduite éclairée de B. Poty, JP. Siret et A. Comte du Club de Minéralogie.

Plaisir des yeux bien sûr, mais surtout comment reconnaître ces “belles pierres” et tenter de comprendre les conditions de leur formation.

Ainsi on apprend que les somptueuses teintes des cristaux de quartz du massif du Mont-Blanc sont très certainement dues à la radioactivité de la roche encaissante: le granite.

Par Jacky Ravanel

Vallée de Bérard

Sortie botanique du 25 juin 2009

14 personnes présentes - Beau temps. Montée en douceur dans la vallée de Bérard.

La sortie est axée sur l’ornithologie: observation et écoute des chants d’oiseaux, d’abord dans le milieu forestier entre la Poya et le premier plateau (1600m), puis dans les buissons et les éboulis des deux versants, et le long du torrent.

Quelques bouquetins sont notés à la base du Mont Oreb. C’est l’occasion d’évoquer l’évolution des caprins et des différentes espèces dans le monde.

Par Jacky Ravanel