Association des Réserves Naturelles des Aiguilles Rouges

Généralités

L’Association des Réserves Naturelles des Aiguilles Rouges propose de nombreuses conférences au cours de la saison estivale, dans différentes communes de la vallée de Chamonix.

Découvrer dans le détail ces conférences.

Elles sont ouvertes à tous et la participation est libre.

Programme des conférences pour la saison 2018

Mardi 24 juillet - 18h00

Argentière, Maison de Village


Archéologie de Moëde-Anterne

De 2008 à 2011 un programme de prospection et sondages archéologiques a été développé sur les versants du col d'Anterne et de la montagne de Pormenaz, en Haute-Savoie.

Cette opération a été menée dans le cadre du programme Pygmalion qui s'intéressait aux informations contenues dans les sédiments du lac d'Anterne.

Le programme de recherches archéologiques avait pour but de recueillir des données sur les occupations humaines entre 1800 et 2300 m, dans une zone complètement méconnue jusqu'alors. De grandes séries de sondages ont été réalisées à l'aveugle dans des zones considérées comme favorables et quelques tranchées plus conséquentes ont été entreprises sur une dizaine de structures ruinées en pierres sèches (cabanes et enclos de tailles diverses).

Au cours de 4 campagnes estivales, près de 300 sondages ont été réalisés avec une équipe d'étudiants bénévoles.

Les vestiges sont souvent rares dans les sites d'alpages et l'interprétation des résultats a nécessité de nombreuses datations radiocarbones. Les résultats de ces travaux permettent une première approche du développement des pratiques pastorales.

Ils seront présentés en détail et quelques pistes seront esquissées pour de futures recherches dans le massif des Aiguilles Rouges.

Par Pierre Jerôme REY, Laboratoire Edytem Le Bourget du Lac

Mardi 31 juillet - 18h00

Chamonix, salle du bicentenaire


Vulnérabilité des territoires alpins au changement climatique.

Le réchauffement climatique ne touche pas uniformément toutes les régions de la Planète.

Dans les Alpes, la hausse constatée des températures moyennes est presque deux fois plus élevées que celle de la température globale et ce facteur devrait se maintenir quelque soient les trajectoires envisagées pour le futur.

Dans cette conférence on présentera quels sont les effets déjà constatés sur les territoires alpins du réchauffement en cours et ceux envisagés à l’horizon de la fin du 21ième siècle.

Par Thierry LEBEL

Mardi 7 août - 18h00

Argentière, Maison de Village


Déstabilisation des parois, retrait glaciaire… La haute montange à l’épreuve du climat.

Avec l'accélération du réchauffement climatique ces dernières décennies, la haute montagne alpine connait des transformation majeures parmi lesquelles le retrait glaciaire et la multiplication des écroulements rocheux dans les parois sont synonymes de changements paysagers et d'augmentation des risques.

Cette présentation s'attachera à identifier les principaux processus géomorphologique à l’œuvre et posera la question de l'évolution des milieux de haute altitude dans le futur.

Par Ludovic RAVANEL, Géomorphologue au CNRS (laboratoire EDYTEM)

Mardi 21 août - 18h00

Argentière, Maison de Village


Le massif du Mont-blanc témoin de l’évolution géologique et climatique de l’Europe.

La vallée de Chamonix est un site exceptionnel dominé par le Mont Blanc point culminant de l’Europe. Elle attire depuis plus de deux siècles les amoureux de paysages grandioses.

C’est dans cette vallée que le tourisme montagnard est né avec la randonnée, l’alpinisme et les sports d’hiver. Ce site a aussi attiré, très tôt, les cristalliers à la recherche des fameux « cristaux de roche », puis des géologues qui ont essayé de comprendre la formation des montagnes.

La conférence propose un voyage au cours du quel l’observation des paysages et des roches permet de retracer l’histoire climatique et géologique de la région depuis l’orogénèse Varisque il y a plus de 400 millions d'années jusqu’aux glaciations Quaternaires.

Cette conférence introduira notamment l’excursion du Lac Cornu.

Par Philippe Hervé LELOUP, Docteur en géologie de l’université Paris VI