Association des Réserves Naturelles des Aiguilles Rouges

Détours en France - Juin 2014

Les Aiguilles Rouges

Le Mont Blanc pour témoin

Au départ de Chamonix, une belle randonnée en famille d’une journée gravit les pentes du massif des Aiguilles Rouges jusqu’à l’aiguillette des Houches. Sous l’oeil du mont Blanc, on y découvre une réserve naturelle, des sommets à foison, mais aussi des chamois et des bouquetins, des lacs et des alpages. Et au bout du chemin, un pique-nique face à un panorama à 360°.


Dominique Roger, Rédacteur en chef de Détours en France & Emmanuelle Saporta, Rédactrice en chef pôle "Art de Vivre"



Bulletin paroissial d'Argentière - septembre 2012

En hommage au père Jean Eyheralde

L’Association des Réserves naturelles des Aiguilles Rouges, vient de fêter ses 40 ans.

Elle l’a fait lors de son assemblée générale au Majestic à Chamonix, sous la houlette de son président, Dominique Gubler, et en présence de M. Éric Fournier, maire de Chamonix. Une belle longévité assurément, une riche période d’activités et d’expériences au service de la protection de la nature alpine.

Une aventure humaine également : une réserve naturelle n’est pas un sanctuaire, mais un espace de nature ordinaire qui se visite, un lieu de rencontre entre l’homme et le milieu vivant ; il y a lieu de connaître, chercher, montrer, expliquer : la « beauté des choses » et la beauté des paysages, la connaissance sont source de plaisir sans cesse renouvelé.

Voulue par J. Eyheralde et ses amis fondateurs, l’association est créée en juin 1972, pour permettre à tous de participer, de partager : scientifiques, étudiants, visiteurs, assidus ou simples passants, naturalistes en herbe, tous sont amenés à cohabiter, passer un agréable moment ensemble. La convivialité est de rigueur. L’idée est novatrice, nous vivons alors une époque pionnière. Il faut rappeler la tâche immense effectuée par J. Eyheralde et l’équipe de la première heure : l’aménagement du chalet du col des Montets, la mise en place du sentier de découverte, l’aide apportée aux universitaires dans leurs travaux de terrain.

En 1973, le Comité scientifique de la réserve est créé afin d’épauler l’association des Amis, d’initier et de valider les recherches, alors que l’Office de gestion est en charge du fonctionnement et de projets d’infrastructure. L’aventure commence et rapidement, malgré les difficultés, le succès sera au rendez-vous et la réserve des Aiguilles Rouges se forgera une solide réputation.

Conférences et sorties se succèdent, les stages au chalet du col des Montets reçoivent toujours autant d’étudiants, venus de nombreuses écoles en France, qui ont eux-mêmes plaisir à découvrir la vallée de Chamonix.

L’association anime également le petit local au sommet du Brévent, admirable belvédère face au Mont-Blanc et au glacier des Bossons, et est en charge de l’animation pour les réserves de Carlaveyron et du Vallon de Bérard.

Depuis quelques années, le Conseil scientifique des réserves naturelles des Aiguilles Rouges, présidé par H. Rougier, est très actif aux côtés de l’association.

Dès le départ, du matériel performant a été mis à la disposition des animateurs et des visiteurs : entrer dans une autre dimension, découvrir que l’ordinaire peut devenir extraordinaire, formule maintes fois répétée, mais si pertinente.

Aujourd’hui, les bouquetins nous rendent visite au chalet du col des Montets, ce sont eux qui nous ont apprivoisés, les fleurs, les glaciers et les roches sont l’objet de notre regard et de toute notre attention…

Voilà pour la pédagogie, l’association se projette dans l’avenir : très prochainement, le sentier de découverte sera modernisé et le chalet d’accueil rénové, afin de répondre aux attentes d’un public au regard neuf. Un parcours remodelé sera proposé aux personnes à mobilité réduite. Rappelons que l’association dispose d’une joëlette, disponible au chalet du col des Montets.

La tâche est rude, l’Association est ambitieuse et relever le défi lui tient à coeur, sans oublier bien sûr, la dimension humaine du projet qui lui confère toute sa valeur.

Par Jacky Ravanel