Association des Réserves Naturelles des Aiguilles Rouges

Dauphiné Libéré du 20 juin 2017

La réserve des aiguilles Rouges, en conseil d’administration, prépare son bilan

Le conseil d’administration de l’Arnar s’est tenu au chalet du col des Montets.

Cette dernière aura lieu le mercredi 12 juillet à l’office du tourisme de Vallorcine.

Fut évoquée, entre autres sujets, la préoccupation des membres liée à l’aménagement de la salle du bas du chalet qu’elle aurait aimé voir réaliser à l’automne 2016, mais à ce jour toujours non réalisé par la communauté de communes et non planifié, ainsi que l’accessibilité des nouvelles installations sanitaires qui ont coûté 40 000 € mais qui ne sont pas accessibles aux personnes handicapées, à cause d’un escalier d’une dizaine de marches.

Dernier point abordé, une réflexion concernant le potentiel scientifique de la réserve, ainsi que le développement de sa fréquentation et les différentes ouvertures de sentiers possibles.


Par Chantal PEROL

Dauphiné Libéré du 16 juillet 2017

L’association de la réserve naturelle des Aiguilles rouges cherche un président

La quarante-cinquième assemblée générale de l’Association de la réserve naturelle des Aiguilles rouges (Arnar) s’est déroulée mercredi à Vallorcine.

L’année 2016 a été consacrée à la mise en place de la convention tripartite avec la communauté de communes et la mairie de Chamonix, signée le 17 juin 2016. Deux comités de pilotage ont eu lieu et ont appris aux différents acteurs à travailler ensemble et à mieux appréhender les attentes de leurs partenaires.

Le nouvel animateur Alex Bruneau, qui vient d’obtenir le diplôme d’accompagnateur de moyenne montagne, a été engagé par l’association de mars à juin 2016 et de début novembre 2016 jusqu’au 12 mars 2017. Alex Bruneau était stagiaire au chalet du col des Montets il y a cinq ans, et est actuellement en attente d’un contrat avec la communauté de communes de la Vallée de Chamonix.


Pas de subvention reçue en 2016

Le bilan financier fait ressortir une très nette baisse des ressources qui passent de 76 946 euros en 2015 à 37 170 euros en 2016, l’association n’ayant reçu aucune subvention. Les chiffre d’affaires et marges sont, maintenant, à répartir entre la mairie et l’Arnar.

Les dépenses sont elles aussi en forte diminution, passant de 60 795 euros à 37 880 euros. Ceci étant lié, entre autres, à la diminution des frais de personnel, passant, eux, de 22 925 euros en 2015 contre 7 220 euros dans l’année 2016.


Un bureau permanent à Argentière

L’association dispose maintenant d’un bureau permanent à la Maison de village d’Argentière avec l’association Asters.

Le président, Dominique Gubler, a conclu l’assemblée générale en annonçant sa démission du bureau pour la fin de l’année. Celui-ci a précisé qu’un conseil d’administration aurait lieu avant le 15 août afin d’examiner les candidatures.


Par Chantal PEROL